La Lampe Jieldé : une icône du design industriel Made In France

lampe jieldé

On craque pour son design industriel, ses formes arrondies, sa maniabilité et elle revient en force dans nos intérieurs contemporains mais connaissez-vous son histoire ?

La lampe Jieldé (à prononcer J.LD) tient son nom des initiales de son créateur Jean-Louis Domecq.

Dans les années 50, Domecq, est alors artisan et chef d’atelier et recherche pour son activité, une lampe qui puisse éclairer partout, qui soit maniable, étanche et qui résiste au milieu industriel dans le lequel il évolue.

Il dessine alors la lampe Jieldé aux bras articulés et dépourvue de fils apparents dans ses articulations, en effet ce sont des contacts cuivre dans les articulations lui permettent de pivoter sans risquer d’endommager des fils.

Cette lampe est parfaitement étanche et peut pivoter dans tous les sens, on peut l’articuler, la raccourcir, lui rajouter des bras pour plus de longueur et la démonter soi-même avec une simple clé à molette.

Jean-Louis Domecq crée alors la société Jieldé en 1953 et commence à commercialiser ses lampes.

lampe jieldé

Au-delà de son succès dans le milieu industriel, la lampe est désormais appréciée en tant qu’élément de décoration et elle est toujours commercialisée et déclinée en plusieurs dizaines de couleurs.

Les lampes « Standard » des années 50, 60 sont les plus rares, surtout dans leur couleur « vert Vespa » de l’époque.

Et vous vous craquez pour la lampe Jieldé ?

Suivez-nous sur Instagram et ne manquez pas nos ventes de Lampe Jieldé sur la boutique de La Malle Fleurie !

Étiqueté , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *